Accueil > Les actions des terre-pailleux > Archives du site internet > Autres projets... > Volontariat permaculturel en Thailande (hiver 2007)

Volontariat permaculturel en Thailande (hiver 2007)

Dernier ajout : 15 mai 2007.

J’ai eu l’occasion, lors de mon dernier passage en Thailande, de participer à un chantier d’autoconstruction d’une durée de trois jours. Cela a été mon premier contact avec l’activité et j’en ai gardé un excellent souvenir (voir l’article concernant cet atelier). Ca s’est passé dans une ferme nommée PunPun faisant partie de l’association internationale WWOOF (ferme bio internationale acceuillant les visiteurs voulant participer à la vie de la ferme). Ca se situe à deux heures de Changmai au nord de la Thailande. La climat étant plus clément dans ces pays là, les construction reste relativement rudimentaire, ce qui n’empêche pas, au contraire, un peu de fantaisie et surtout, une petite maison peut se construire en 15 jours.
Bref, j’y ai rencontré un américain nommé Christian qui venait acheter un terrain avec des amis pour y installer sa ferme. Il a donc lancé un projet de chantier participatif sur trois-quatres mois, et, la partie la plus fun, c’est que tout reste à faire. Dans l’article précédent sur la Thailande, la première photo montre ce qui sera la pièce d’acceuil pour les repas, elle serait finie à présent. J’ai donc gardé contact avec Christian et il m’a cordialement invité à venir le rejoindre, et comme mon contrat ici en Chine se termine en janvier, ça tombait très bien. Je vais enfin pouvoir mettre les deux pieds dans la terre argileuse des montagnes Thailandaises...

Articles de cette rubrique

  • A suivre.........

    3 août 2006, par Pascal Depienne
  • Qu’est-ce que c’est ?

    10 avril 2006, par Pascal Depienne

    Pas de doute, passer l’hiver au chaud n’est désagréable à personne, encore faut-il avoir le luxe d’en avoir le temps (pas particulièrement l’argent d’ailleurs). Le chantier s’organise de décembre à avril, dans le nord du pays, à deux heures de bus de Changmai. Il s’agit de quelques américains, en association avec des thailandais du coin, qui ont acheté une parcelle de terrain et qui souhaitent y developper une ferme biologique autonome. L’objectif étant de réalisé leur rêve d’autonomie dans la convivialité et la solidarité, la ferme serait en l’occurence affiliée à un réseau national voir international (WWOOF) (...)

Soutenir par un don