Accueil > Les actions des terre-pailleux > Archives du site internet > Permaculture > Quelques écolieux permaculturels > Panya Project - écoconstruction et permaculture

Panya Project - écoconstruction et permaculture

Dernier ajout : 6 avril 2007.

Baan Thai est un centre de vie et d’acceuil, une communauté ouverte en quête d’autonomie et de respect de l’environnement. Il s’agit aussi d’un centre de formation ou chantiers et ateliers de construction naturelle ou de permaculture se succèdent.

Vous pouvez vous y rendre en simple visiteur ou en volontaire pour un séjour plus long. Vous apprendrez ainsi les rudiments de la permaculture et aurez l’occasion de mettre les mains dans la boue pour construire les jolies petites maisons que vous pouvez voir en photo dans la galerie.

SITE OFFICIEL

Photos du site

Articles de cette rubrique

Sur le Web

  • Quelques photos du site

    3 avril 2007, par Pascal Depienne

    Voici quelques photos prise sur le site même lorsque j’y ai passé deux mois, un début de ferme en permaculture plutôt intéressant.

  • Mon premier projet : une plateforme pur bambous sur pilotis

    4 mars 2007, par Pascal Depienne

    Après avoir jeûné pendant quatres jours, un choix que j’ai fait pour plein de bonnes raisons, je me suis retrouvé avec de nouvelles énergies que j’ai tout de suite voulu exploité. Avec l’appétit que j’ai eu ces derniers jours, je n’ai pas mis longtemps a retrouvé mes kilos perdus. Cela faisait presque trois semaines que j’étais au Pan Ya Project (nouveau nom) et j’avais terminé la réalisation de leur site web. S’ajoute à cela le besoin d’avoir un endroit un peu éloigné des locaux communs se faisait sentir et les visiteurs des peut-être deux prochaines années (au mieux) pourront bénéficier de ce petit espace à (...)

  • Bienvenue au Panya Project (Thailande)

    23 février 2007, par Pascal Depienne

    SITE OFFICIEL
    J’avais rencontré l’initiateur de ce projet (Christian) l’année dernière en me rendant à la ferme Pun Pun (voir rubrique Pun Pun) et il m’avait invité à venir participer à son aventure. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et pour l’occasion je lui ai proposé de lui construire son site internet.
    Un an après, me revoilà, mais l’aventure est déjà bien entamée, si bien que j’ai raté un important atelier de permaculture avec un des grands Gourous de la permaculture venu d’Australie. J’ai donc posé ma tente et mon sac car je préfère l’intimité de ma tente à la convivialité de l’auberge de (...)

Soutenir par un don