Accueil > Les actions des terre-pailleux > Archives du site internet > Permaculture > Quelques écolieux permaculturels > Panya Project - écoconstruction et permaculture > Bienvenue au Panya Project (Thailande)

Bienvenue au Panya Project (Thailande)

vendredi 23 février 2007, par Pascal Depienne

SITE OFFICIEL

J’avais rencontré l’initiateur de ce projet (Christian) l’année dernière en me rendant à la ferme Pun Pun (voir rubrique Pun Pun) et il m’avait invité à venir participer à son aventure. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et pour l’occasion je lui ai proposé de lui construire son site internet.

Un an après, me revoilà, mais l’aventure est déjà bien entamée, si bien que j’ai raté un important atelier de permaculture avec un des grands Gourous de la permaculture venu d’Australie.
J’ai donc posé ma tente et mon sac car je préfère l’intimité de ma tente à la convivialité de l’auberge de jeunesse si je dois rester quelques temps (j’ai prévu d’utiliser mes trois visas consécutifs autorisés).

Il y a en tout trois communautés vivant dans le coin maintenant, les trois organisent des chantiers d’autoconstruction mais diffèrent sous d’autres aspects :

- Baan Thai est vraiment orienté permaculture et c’est un chantier impressionnant dans ce sens, experimental et récent.

- Pun Pun est la plus anciennce communauté avec plus de 12 maisons construites sur son terrain et une agriculture biologique déjà bien lancée.

- You Sabai est tenue par un couple de Thailandais fort sympathiques qui proposent es chantiers d’autoconstruction mais aussi des stages de cuisine pour apprendre la cuisine Thailandaise. Déjà bien rodé et connaissant un certain succès malgré tout puisqu’ils exercaient déjà cette activité dans la ville d’à côté, Changmai.

Vous pouvez séjourner à Baan Thai pour la modique somme de 150 baht par jour, soit à peu près trois ou quatre euros par jour. En échange vous n’hésiterez pas à donner un coup de main pour l’arrosage du jardin ou les autres corvées à se partager. La plupart des visiteurs et autres volontaires viennent pour satisfaire leur curiosité et/ou apprendre les filons du métier. En effet, ces communautés semblent gagner leur autonomie de la meilleure façon : dans le partage, l’éducation et le développement durable.

Se rendre au Baan Thai Project de Changmai (comme Pun Pun)

Soutenir par un don